Voir les derniers
articles du blog

Cuisine et consommation énergétique : faisons le point !

18/10/2022
Lifestyle

Petite note importante avant d'entamer la lecture : notre domaine à nous, c’est la cuisine (et pas vraiment l’énergie !). J’ai donc essayé de dresser un bilan clair, synthétique et efficace de la situation énergétique, tout en apportant notre expertise : la cuisine maison. Dans cet article, vous retrouverez la synthèse de la consommation énergétique des appareils dans nos cuisines, les bons gestes pour optimiser sa consommation en cuisine et enfin, une sélection de recettes qui demanderont peu voire pas de dépense énergétique.

Vous avez très certainement entendu ces témoignages dans les journaux, à la télé ou encore à la radio : des artisans obligés d’arrêter leur activité, faute de rentabilité. La cause ? La facture d’électricité, qui est par exemple passée de 1200 à 6000€ par mois pour ce boulanger de Nouvelle Aquitaine

Dans le monde de l’artisanat, l’activité est étroitement liée à la consommation énergétique. Prenez l’exemple d’un restaurant : comptez plusieurs postes chauds (fours et plaques de cuisson), postes froids (réfrigérateurs et congélateurs), postes de lavages (plonge manuelle et électrique) et postes de ventilation (dans les cuisines). A cela, ajoutez l’éclairage et le chauffage. Et contrairement aux particuliers, les professionnels ne disposent pas tous de bouclier tarifaires, qui les protègent des récentes hausses du prix de l’énergie.

Bien que les prix soient encadrés pour les particuliers, ils ne demeurent pas moins conséquents. Une hausse de 15 à 20% est attendue pour la fin de l’année 2022. De quoi se pencher sur le sujet et faire le point sur notre consommation actuelle.

Qu’est-ce qui consomme le plus en cuisine ?

Savez-vous quel est le principal coupable qui alourdit votre facture d’électricité ? Si une grande partie de l’électricité consommée est à destination de la cuisine, les différents appareils électroménagers ont chacun un impact différent.

La consommation énergétique en cuisine
  1. Le congélateur

Après la clim (si vous en avez une), le chauffage et le sèche-linge, arrive le congélateur. Pour conserver des aliments à une température négative, il faut en effet compter environ 350kWh d’électricité par an. Cela équivaut à une facture de 57€/an.

  1. Le frigidaire

Le second appareil énergivore de nos cuisines est le réfrigérateur. Cet appareil indispensable dans nos modes de vie actuels consomme environ 200 kWh par an. Conserver nos denrées alimentaires coûte environ 32€ chaque année. L’auteur du compte instagram @laviepartout propose une alternative sans aucune énergie pour conserver au frais nos aliments, mais elle nécessite tout de même deux très grands pots en terre cuite. On ne l’a pas testée, mais intéressant à avoir en tête pour les curieux à la recherche de solutions ! Il explique tout ici.

  1. Le lave-vaisselle

Vient ensuite en troisième position le lave-vaisselle. Même si son utilisation est recommandée (Faire la vaisselle à la main consomme beaucoup plus d’eau qu’un cycle de lavage), le lave-vaisselle consomme environ 180 kWh, soit 30€ sur notre facture annuelle.

  1. Les plaques et le four

Et entre les plaques et le four, lequel consomme le plus ? Cela dépend du type de vos plaques et de la fréquence avec laquelle vous les utilisez. De manière générale, préférez des plaques à induction, plus efficaces énergétiquement que les plaques électriques ou les plaques à gaz. Par an, une plaque représente environ 130 kWH, et 20€ à l’année. Le four consomme environ 110 kWh par an, soit 18€/an. 

Consommation énergétique du four et des plaques

Comment optimiser sa consommation énergétique en cuisine ?

Heureusement, il existe quelques gestes pour optimiser la consommation d’énergie de chacun de ces appareils. Un peu plus percutantes que le “débranchez votre wifi”, on vous partage quelques astuces très simples à mettre en place, pour alléger votre consommation énergétique et votre facture ! 

La cheffe Marine Gora

Entretenir son réfrigérateur (et congélateur)

Un réfrigérateur ou congélateur mal entretenu consomme beaucoup plus. Pour éviter d’alourdir la facture, veillez à régulièrement dégivrer vos appareils. En moyenne, il est conseillé de réaliser un dégivrage tous les trois mois, soit 4 fois par an. Pour vous y tenir, fixez-vous une date anniversaire, relevez-vous les manches et lancez-vous ! Cela évitera l’accumulation de glace et de poussière sur les parois des appareils, ce qui perturbe la ventilation et impacte le moteur. Un réfrigérateur ou congélateur mal entretenu consomme environ 30% plus d’énergie en plus.

Dégivrage - Energie Plus Le Site

Couvrir ses casseroles

Lorsque vous couvrez vos casseroles, vous empêchez l’évaporation, et favorisez la concentration de chaleur. On estime qu’une casserole couverte divise par 4 le temps de cuisson. De quoi solliciter votre stock de couvercle la prochaine fois que vous ferez des pâtes. Un gain certain de temps et d’argent vous attend !

10 écogestes pour réduire sa facture d'électricité - BLOG - EDT ENGIE

Investir dans un électroménager économe

Si vous devez changer d’électroménager, vérifiez la classification énergétique de vos fours, réfrigérateurs, micro-ondes, robots ou encore plaques. Une catégorie allant du A+++ au D vous indiquera la consommation de chaque appareil. Privilégiez donc le A+++ qui sera plus avantageux sur le long terme, et bien moins gourmand en énergie. De même, préférez des plaques à induction, qui évitent la déperdition d’énergie, contrairement aux plaques à gaz ou en vitrocéramique.

Classes énergétiques : à quoi correspond ce système de notation ? |  Choisir.com

Ne pas oublier pas la lumière

Dans la cuisine, la lumière est aussi un point clé ! Investissez dans des ampoules LED. Elles coûtent en général 1 ou 2 euros de plus que les ampoules classiques, mais consomment 10 fois moins d’énergie que les ampoules basses consommation, et peuvent tenir jusqu’à 40 000 heures d’éclairage (contre 12 000 pour des basses consommation). Et nous vous conseillons d’installer des LED dans toutes vos pièces pour limiter vos dépenses énergétiques.

Comment choisir ses ampoules ? | Particuliers | Agir pour la transition  écologique | ADEME

Préférer le lave-vaisselle

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est plus efficace de lancer un cycle au lave-vaisselle (à condition qu’il soit plein !) plutôt que de faire la vaisselle à la main. En moyenne, un cycle au lave-vaisselle consomme 12L d’eau, contre 40 L d’eau pour une vaisselle à la main (en quantité équivalente de vaisselle). Et la dépense en électricité ? Pour une vaisselle à la main, vous ferez marcher à pleine trombe le chauffe-eau, contre un système optimisé et efficace pour le lave-vaisselle. Enfin, préférez le programme éco, qui lavera à 40°C, largement suffisant dans la plupart des cas !

Quel Lave-Vaisselle choisir : 8 critères pour faire un choix réfléchi

Bichonner le moteur du frigidaire et du congélateur

Si vous avez un plat chaud à ranger au frais, attendez toujours qu’il refroidisse avant de le ranger dans le réfrigérateur (ou pire, au congélateur). En effet, si vous rangez un plat chaud, la température interne de l’appareil va augmenter et provoquer la marche forcée du moteur pour refroidir l’espace. En plus d’abimer le moteur sur le long terme, ce genre de pratique alourdit considérablement la dépense énergétique de l’appareil. Soyez patients, et ne rangez que ce qui est à température ambiante !

S’essayer à une nouvelle cuisine

Pour moins utiliser vos plaques et fours, il existe une solution très simple : sélectionnez des recettes qui nécessitent moins voire pas de cuisson du tout. Il en existe plusieurs, qui vous apporteront autant de réconfort et de gourmandise qu’un plat mijoté. Même s’il ne s’agit pas de boycotter tout appareil électrique, ces quelques efforts vous permettront d’alléger votre dépense énergétique et d’optimiser votre consommation.

Quelles recettes utilisent le moins d’énergie ?

Les recettes de rawfood (cuisine sans cuisson)

Le chef Paul Guény a partagé sur Tchac ses recettes pour s’initier à la cuisine sans cuisson. A l’origine, l’objectif de cette cuisine est de se rapprocher du produit brut et de favoriser une alimentation plus durable. Avec la hausse du prix de l’énergie, elle se révèle être aussi plus économique ! Même si la cuisine sans cuisson peut faire peur, on vous le promet, elle vaut le détour ! A commencer par le brownie sans cuisson, l’une des meilleures façons de profiter de toute l’intensité du chocolat.

cuisine sans cuisson consommation énergétique
Le brownie sans cuisson du chef rawfood Paul Guény

Les recettes en cuisson courte

Il ne s’agit évidemment pas de bouder vos plaques de cuisson, mais de privilégier des recettes réconfortantes avec des cuissons courtes. Par exemple, les nouilles sautées au poulet de la cheffe Audrey Renninger vous apporteront le même plaisir qu’un mijoté, sans dépasser les 20 minutes de cuisson sur plaque. Pleine de saveurs, cette recette deviendra votre atout express pour un dîner énergétiquement efficace.

recette cuisson courte consommation énergétique
Les nouilles sautées au poulet de la cheffe Audrey Renninger

Les tartares

Forcément, les recettes de tartares remplissent tous nos critères : rapides, savoureuses et zéro cuisson. Retrouvez le tartare de thon rouge de Julien Sebbag ou encore le carpaccio de coquille St Jacques de Simon Auscher. Veillez cependant à la saisonnalité, pour favoriser la pêche responsable. La pêche du thon rouge est ouverte du 1er Juin au 15 novembre. La pêche de la coquille St Jacques est ouverte du 1 octobre au 15 Mai.

recette tartare consommation énergétique cuisine
Le tartare de thon du chef Julien Sebbag

Les salades (de saison !)

Enfin, pour un repas simple et rapide, n’oubliez pas les salades. Même en hiver, il existe des recettes savoureuses, gourmandes et originales, qui mettront en valeur les produits de saison. La recette de salade d’hiver d’Orly Zeitoun vous surprendra : des agrumes, des noisettes, des épices et du gorgonzola. Un mélange parfait pour se régaler sans allumer le moindre appareil.

recette salade consommation énergétique cuisine
La salade d'hiver de la cheffe Orly Zeitoun

On espère que cet article vous permettra d'y voir un peu plus clair dans votre consommation énergétique, et de passer cette période de hausse des prix un peu plus sereinement. Si vous avez de retours ou questions, n'hésitez pas à nous écrire sur [email protected], on sera ravis d'échanger avec vous ! Tous les chiffres cités dans cet article sont issus du rapport de l’ADEME de 2020. Ce sont des estimations basées sur des moyennes de consommation de ménages français.

Pour en savoir plus sur les essentiels en cuisine, retrouvez notre article sur les 10 outils indispensables à avoir dans sa cuisine.

Bienvenue sur le blog de Tchac !

Nous sommes 3 soeurs passionnées de cuisine. Notre mission avec TCHAC.co  ? Réinventer la cuisine maison, la rendre plus accessible, et partager le savoir-faire de chefs engagés !

Nous avons fondé TCHAC.co, la première plateforme de streaming dédiée à la cuisine maison. Vous y retrouverez des centaines de recettes vidéos de chef exclusives, des conseils, des techniques, et beaucoup d'autres outils pour cuisiner maison avec passion.
Je veux en savoir + sur TCHAC
Marie de TchacMarie de Tchac
Co-fondatrice

Je partage des astuces, recettes et actualités, en essayant de répondre à toutes les questions existentielles qui concernent la bonne bouffe.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir des actualités, des astuces et des bons plans sur la cuisine...

C'est tout bon ! A très vite :)
Il semble qu'il y ait un problème pour votre inscription. Si le problème persiste, envoyez-nous un mail sur [email protected] 

Related Posts